Baudelet.net

Myanmar (Ex. Birmanie)
Un monde, un pays qui disparaît...

Drapeau Myanmar

Rouge (courage) avec carré bleu à gauche (paix) 14 étoiles (Etats) entourant 1 roue dentée et 1 plant de riz (1974).
Photos Satellite
 

L'Union du Myanmar se situe en Asie dans l'hémisphère nord. Sa superficie est de 676 577 km² et sa population de 49 000 000 habitants. La langue officielle est le Birman et Rangoon en est la capitale. La monnaie nationale est le Kyat.

Kyat
Kyat  Myanmar

 
 

13 Novembre 2010 - Aung San Suu Kyi est enfin libre, après avoir passé un total de 15 des 21 dernières années en détention.

Depuis 1989 les autorités militaires de Birmanie ont choisi le nom de Myanmar comme nom conventionnel pour leur pays. Cette décision n'a pas été (et n'est pas) approuvée par une législature Birmane, elle n'est pas acceptée les États-Unis ainsi que par quelques autres gouvernements. Cependant, cette dénomination est largement adoptée par une majorité de pays, ainsi que par les Nations Unies.

Le 7 novembre 2005 le régime militaire en Birmanie a officiellement confirmé que toute l'administration de ce pays de plus de 50 millions d'habitants allait être déplacée de la capitale Rangoun vers la région boisée de Pyinmana, plus au nord.

On peut en déduire qu'à terme, la nouvelle capitale devrait être là-bas, a indiqué un diplomate occidental. Rangoun a toujours été le siège du gouvernement depuis l'indépendance en 1948, a expliqué le ministre birman de l'Information, le général Kyaw Hsan. Cependant, les circonstances ont changé, alors que la Birmanie essaie de se développer comme une nation moderne, et un siège de gouvernement, situé davantage au centre du pays, est devenu une nécessité, a-t-il ajouté. Les autorités ont choisi Pyinmana parce que cette ville centrale permet un accès plus rapide à toutes les régions, a ajouté le ministre.

Officiellement, le régime n'a pas invoqué de questions de sécurité mais certains analystes sont persuadés que les généraux de Rangoun frisent la paranoïa et que depuis l'intervention américaine en Irak, ils redoutent une invasion maritime par les États-Unis, pourfendeurs de la dictature militaire. La zone de Pyinmana, entourée de montagnes, est située à plus de 300 kilomètres (six heures de route) au nord de Rangoun, sur la route de Mandalay. Au cours du week-end, des centaines de fonctionnaires de plusieurs ministères clé, dont les Affaires étrangères, l'Intérieur, le Commerce, les Postes et Télécommunications, avaient reçu l'ordre de plier bagage et de partir pour la vallée de Pyinmana où un gigantesque complexe secret est en construction depuis 2002.

Un diplomate asiatique a estimé que la mise en oeuvre de ce projet, qui fait l'objet de rumeurs depuis de longs mois, s'inscrit dans l'ambition du numéro un de la junte birmane, le généralissime Than Shwe, de laisser sa marque sur l'Histoire du pays, avec une nouvelle Constitution et une nouvelle capitale. La Birmanie est gouvernée d'une poigne de fer depuis 1962 par des généraux qui sont régulièrement accusés de violer les droits de l'Homme. Les États-Unis et l'Union européenne ont imposé des sanctions contre les militaires et exigent la libération de la principale dirigeante de l'opposition, Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix.

 

Cliquez sur la photo de votre choix pour en voir de nombreuses autres.
Le temps de chargement de certaines pages peut être long, suivant la vitesse de votre connexion.

     
Pays composé d'une mosaïque d'ethnies et de cultures, Myanmar depuis 1989, la Birmanie a pour langue officielle le birman.
Sur une population totale de 49 millions de nationaux birmans, on peut considérer que 30 millions ont le birman pour langue maternelle, et que 10 millions d'autres personnes le parlent ou le comprennent, puisque c'est la langue officielle du pays, classée parmi les langues tonales de l'Asie, et appartenant à la famille sino-tibétaine. 
Le pays est une union fédérale de 7 états théoriquement peuplés de non-Birmans et de 7 provinces peuplées de Birmans, dont l'une des villes principales est Yangon (Ex. Rangoon).
 
Pagan
Pagan  Myanmar
Carte du Myanmar Mandalay
Mandalay et ses alentours  Myanmar
Yangon (Ex. Rangoon)
Yangon  Myanmar
Lac Inle
Lac Inlé  Myanmar
 
Rencontres
Rencontres  Myanmar
Faune et Flore
Faune et Flore  Myanmar
Transports
Moyens de Locomotion  Myanmar
     
  Musée Guimet
Musée Guimet (Paris)  Musee Guimet
 

La langue birmane est apparentée au tibétain, ainsi que - mais de plus loin - au chinois. C'est une langue monosyllabique, c'est-à-dire que chaque mot est formé d'une seule syllabe, mais utilisant de nombreuses particules, surtout des suffixes, ce qui rend le monosyllabisme peu apparent à première vue.
Ce monosyllabisme et le système des tons caractérisent l'ensemble des langues tonales d'Asie. C'est une langue tonale avec trois tons : haut, bas et descendant, qui peuvent affecter chacune des 7 voyelles de base, celles-ci pouvant être nasalisées ou non, l'alphabet s'écrit depuis le XIème siècle avec des caractères dérivés de ceux du devanagri indien et comprend 33 consonnes et 7 voyelles. La nasalisation est marquée par un n après la voyelle concernée. Dans le vocabulaire, on remarque la déformation par la phonétique spécifique de cette langue, de termes techniques empruntés à l'anglais et récemment adoptés, tel que taya (tyre) pour pneu.
Au sein de l'union birmane et parmi d'autres langues du même groupe, on peut dire que le birman a réussi à s'imposer comme langue nationale et culturelle d'importance.

 
 Actions Birmanie Les dernières Nouvelles de Aung San Suu Kyi

Liens
Sélection de Liens

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés