Baudelet.net

Jaisalmer
Rajasthan

Jaisalmer
Photo Satellite

La légende prétend que Krishna promit au clan des Yadava une capitale qui vivrait des siècles. Aussi, lorsqu’au XIIe siècle, Jai Singh, chef du clan Yadava qui survivait dans ces contrées inhospitalières, décida de construire une nouvelle capitale, il prit soin de consulter un mage. « Construis au sommet d’une colline triangulaire », lui répondit le saint homme. La première pierre de Jaisalmer fut posée en 1155, et la construction prit sept ans, au terme desquels se dressa une citadelle, défendue par une muraille puissante. Pas assez cependant pour contenir les assauts des sultans de Delhi, qui à deux reprises, réussirent au XIVe siècle, à s’emparer de la ville.

     
     

Au siècle suivant, une muraille supplémentaire vint renforcer les défenses de la citadelle. Mais au XVIIIe siècle, la ville haute fut peu à peu délaissée au profit de nouveaux quartiers qui apparurent entre les deux murailles. Des pâtés de maisons furent ainsi constitués, à l’intérieur desquels chacun se groupait en fonction de son appartenance à un clan ou à un métier. Les plus riches familles se firent construire de somptueuses haveli, dont les dernières datent de la fin du XIXe siècle.

     
     

Le développement du commerce maritime et du port de Mumbai entrainèrent le déclin de Jaisalmer. Lors de l’indépendance, la partition et la fermeture des routes marchandes conduisant au Pakistan scellèrent en apparence le destin de la ville. Toutefois, les guerres indo-pakistanaises de 1965 et de 1971 révélèrent son importance stratégique.

     
     
Construite en 1156 par le roi rajpoute Jaisala et consolidée par ses successeurs, la citadelle couronne la colline de Trikuta, à 80 mètres de hauteur. Le quart environ des habitants de la vieille ville réside dans son enceinte, jalonnée de 99 bastions. L’accès à la citadelle est commandé par plusieurs portes massives donnant sur une vaste cour où l’on découvre l’imposant palais du maharaja, s’élevant sur sept étages. La cour servait à la revue des troupes, à l’audition des requêtes et aux spectacles destinés aux hôtes de marque.
     
     

Haveli de la ville basse. Ces splendides demeures de grès ont été bâties par les négociants fortunés de Jaisalmer. Patwon ki Haveli est l’une des plus ouvragées de la ville. Elle est divisée en plusieurs appartements.

     
     
Bara Bagh (Bada Bagh) et les chhatri. Située à quelques 7 km au nord de Jaisalmer, Bara Bagh est une oasis fertile dotée d’un immense barrage ancien. Au-dessus des jardins, des chhatris royaux s’ornent des superbes plafonds sculptés et de statues équestres des anciens monarques.
     
     

Le lac de Gadi Sagar est un réservoir, au sud des remparts, assurait autrefois l’approvisionnement en eau de la cité. Une grande variété d’oiseaux aquatiques s’y rassemble en hiver. Il est entouré de petits Temples et d’oratoires. La splendide porte qui y conduit aurait été construite par une prostituée célèbre. Lorsqu’elle proposa de financer cette construction, le maharaja refusa, prétendant qu’il devrait passer dessous pour aller au lac, ce qui serait inconvenant. Elle profita de son absence pour passer outre et la fit surmonter d’un Temple dédié à Krishna afin que le roi ne puisse la détruire.

     
     

Au nord du lac Amar Sagar, souvent à sec, se dresse un Temple jaïn dédié à Adinatha. Quelques Temples et pavillons se trouvent encore sur la rive la plus proche de la route. Un puits souterrain fournit un peu d’eau aux habitants du village pendant les mois de sécheresse.

     
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés