Gustave Caillebotte
La Partie de Bésigue (1881)
Collection particulière, Paris


 
 
 
Peintures de Gustave Caillebotte Peintures de Gustave Caillebotte Portraits de Gustave Caillebotte Peintures Yerroises de Gustave Caillebotte Livres sur Gustave Caillebotte
 
Le Bésigue, "jeu de cartes qui se joue à deux, trois ou quatre joueurs avec deux, trois ou quatre jeux de trente-deux cartes", réunit autour d'une table de l'appartement du boulevard Haussmann, le frère et quelques amis de l'artiste.

A l'extrême gauche, Edouard Dessommes. Maurice Brault, l'homme au monocle, est attentif au jeu de son adversaire, Martial Caillebotte. Cet agent de change dont la famille possède une propriété à Yerres, rue de Concy, en face de celle des Caillebotte, est issu de la haute bourgeoisie parisienne. A la droite du frère de l'artiste, André Cassabois a posé pour le peintre dès 1877. Debout, Richard Gallo deviendra rédacteur au Constitutionnel. Derrière, sur le canapé, Paul Hugot s'est endormi.
 
Gustave Caillebotte - La Partie de Bésigue
 
[N° 183] La Partie de Bésigue (1881)
Huile sur Toile (H. 1,21; L. 1,61)
 
Cézanne, à Paris lors de l'exposition de 1882, s'est vraisemblablement inspiré du tableau de Caillebotte pour exécuter ses Joueurs de Cartes.

Contrairement à d'autres scènes d'intérieur où les personnages de l'artiste ne communiquent pas, cette société d'hommes barbus ou moustachus partage la même attente et la même connivence amicale.
   
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés