Baudelet.net

TURQUIE - Istanbul
Le Harem du palais de Topkapi
Topkapi Sarayi

Si la construction du palais de Topkapi a commencé en 1465 sur l'emplacement de divers vieux bâtiments byzantins, il est extrêmement difficile d'assigner une date exacte à la construction des premiers appartements du harem. Plusieurs chercheurs ont affirmé que ceux-ci ont existés dès le règne de Soliman le Magnifique (1520-1566), mais il n'y a aucune preuve concrète. La date la plus ancienne que nous connaissons est 1578 sous le règne du Sultan Murat III.

Le harem se compose d'un certain nombre de différents bâtiments disposés autour de quatre grandes cours. De 1578 jusqu'à  la première moitié du 19ème siècle, de nouveaux édifices ont été continuellement  ajoutés pour répondre aux exigences des sultans, de sorte que le tout présente de nos jours l'aspect d'une petite ville de presque quatre cents salles et cours.
     
Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi
 

Le quartier des eunuques noirs se compose d'un long salon avec une série de pièces à l’étage. Les murs gauches sont complètement tapissés de carreaux de faïence datant du 17ème siècle. L’ensemble est couvert d’une voute en berceau. Les salles carrelées du côté gauche comprennent  des chambres à coucher, des salles d'audience et une salle à manger. Les fonctions des eunuques noirs consistaient à ouvrir et fermer les portes du harem, à garder les portes et à veiller qu'aucune personne non autorisée n'entre dans l’enceinte du harem. Les appartements du chef des eunuques noirs sont immédiatement à la droite des quartiers des eunuques. Le hall d'entrée se compose d'une grande place couverte de faïences. Sur le côté droit de ce passage pavé, une ouverture mène vers la Voie d’or, alors que la porte du côté gauche s'ouvre sur un long couloir menant à la cour des épouses des Sultans (Kadines). Une troisième porte donne accès à la cour de la Valide (Sultane Mère).

Un couloir étroit sépare les appartements de la Sultane Mère, du Salon impérial. A droite de ce couloir se situe le hammam impérial avec un vestiaire, un tepidarium et un caldarium. Dans le vestiaire, des traces de décorations peintes sont encore visibles sur le haut des murs. A l’arrière du hammam, se trouve celui de la Sultane Mère dont les dimensions sont proches de celles du hammam impérial.

 
Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi
 

Du Hammam impérial une porte donne accès au Salon impérial. Construit au 16ème siècle par Sinan,  il a subi des réparations et des changements substantiels au 18ème siècle sous le règne d'Osman III. Le trône du sultan a été placé sous une verrière face à l'entrée du salon. Trois des murs sont décorés de motifs peints et sculptés dans du bois dans un style Baroque-rococo, alors que le dernier est décoré de carreaux de faïence bleue et blanche. Une inscription en faïence court sur les trois côtés de la salle. Dans les pendentifs, la décoration est typique du 16ème siècle. La verrière, la galerie et les plateformes sous les pendentifs sont postérieurs à la période d'Osman III, lorsque la salle a commencé à être employée pour différents types de cérémonies.

La salle de Murat III est l’œuvre de l'architecte Sinan, et de toutes les salles du  harem c'est assurément celle qui a subi le moins de  changements tout au long des siècles. La porte d'entrée constitue l’exemple typique des portails de marbre de style ottoman du 16ème siècle. La salle est de plan carré, surmonté d’un dôme reposant sur quatre pendentifs. A droite de l'entrée, se trouve une cheminée monumentale. L'intérieur du dôme est décoré de palmettes et motifs bleu et or. La surface entière des murs est couverte de faïences et dans la section supérieure cours une inscription sur les trois côtés de la pièce

     
Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi Harem du Palais de Topkapi
 

La chambre de Murat III s'ouvre sur la bibliothèque d'Ahmet I. C'est une salle carrée surmonté d’un petit dôme porté par quatre pendentifs. L’ensemble est décoré de faïences. La décoration peinte dans le dôme date probablement du 18ème siècle. Les fenêtres sont décorées d’incrustations de perles et d’ivoire. Une petite porte avec une inscription datant de 1705 donne accès à la salle à manger d'Ahmet III (1703-1730). C'est une petite pièce avec un toit en bois formant une voute à panneaux. La section supérieure des murs est décorée par une inscription. L’ensemble de la pièce est orné des vases, des fleurs et de plats.

Les appartements des princes sont situés à gauche en sortant  de la salle à manger d’Amet III. La première pièce est carrée avec une porte en marbre tandis que la seconde salle est rectangulaire. Elle est surmontée par un dôme en bois et les murs sont complètement couverts de faïences. Du côté droit de l'entrée se trouve une cheminée ; les fenêtres des autres côtés s'ouvrent sur la cour des favoris. Les murs sont décorés de grands panneaux de faïences avec des vases de fleurs, des cyprès et des arabesques. La deuxième salle possède un plafond plat et une décoration peinte. Ici, les espaces entre les fenêtres contiennent les inscriptions bleues et blanches en faïence à caractère religieux.

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés