Baudelet.net

TURQUIE - Istanbul
Mosquée de Rüstem Pacha
Rüstem Pasa Camii

Mosquée de Rustem Pacha

En 1560, Rüstem Pacha commandita la construction d’une mosquée à Sinan. Né en Bosnie en 1500, Rüstem Pacha était un expatrié croate éduqué au palais de Soliman le Magnifique. Son intelligence impressionna le Sultan qui le nomma très tôt gouverneur régional de Diyarbakir. Soliman voulait lui donner sa fille en mariage mais Rüstem refusa affirmant qu’il était atteint de la lèpre. Le Sultan ordonna à une délégation de vérifier la véracité de la rumeur. Le docteur qui l’ausculta affirma qu’elle était non fondée car il découvrit des poux dans les vêtements de Rüstem Pacha, et que les poux ne prolifèrent pas sur les lépreux. Rüstem Pacha épousa donc la fille de Soliman le Magnifique en 1539. Il devint donc le gendre du Sultan mais également son Grand Vizir en 1544.

Le Grand Vizir et l’épouse du Sultan (Hürrem Sultan) mirent tout en œuvre pour empêcher l’accession au trône du fils ainé de Soliman le Magnifique, le prince Mustafa et de sa descendance. L’armée, malgré son respect pour le Prince Mustafa, demanda au Sultan de démettre le Grand Vizir de ses fonctions en l’accusant de meurtre. Son remplaçant, Kara Mustafa Pacha fut assassiné lors d’un complot orchestré par la Hürrem Sultan. Rüstem Pacha réintégra ses fonctions en 1555. Occupant ce poste jusqu’en 1561, il demanda à l’architecte Sinan de lui bâtir une mosquée sur le site de Halil Efendi Mescid à Tahtakale.

Mosquée de Rustem Pacha

Mosquée de Rustem Pacha Mosquée de Rustem Pacha

La mosquée s’élève sur une terrasse ; elle est entourée sur trois côtés par un portique. La cour, accessible par des escaliers disposés au sud-ouest et au nord-est, ne comprend pas de fontaine aux ablutions.

La coupole de cette mosquée de plan rectangulaire repose sur huit colonnes. Quatre d’entre-elles sont octogonales et indépendantes alors que les quatre autres sont des piliers à demi-encastrés dans les murs nord et sud. D’un diamètre de quinze mètres, la coupole est épaulée par quatre demi-coupoles et quatre arcs. L’intérieur de la mosquée est divisé en trois sections. Tous les murs de la mosquée sont ornés de céramique de la plus spectaculaire période de la céramique d’Iznik. 44 différents motifs de tulipes sont représentés dans une exubérance jusqu’ici inégalée. La façade est aussi décorée de céramiques ; les deux niches situées de part et d’autre de l’entrée sont ornées de faïences à l’intérieur et à l’extérieur. La mosquée ne possède qu’un seul minaret situé à droite du bâtiment. A la mort de Rüstem Pacha en 1561, son corps ne fut pas déposé ici mais dans la mosquée de Séhzade.

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés