Baudelet.net

TURQUIE - Istanbul
Mosquée de Nuruosmaniye
Nuruosmaniye Camii

La construction du complexe de Nuruosmaniye a commencé en 1749 pendant le règne de Mahmud I (1730-1754) et a été terminé par son frère et successeur Osman III (1754-1757) en 1755. Situé à l'est du Grand Bazar, il remplace la mosquée de Fatma Hatun, qui fut détruite par un incendie. Le complexe se distingue de ses prédécesseurs avec l’odoption d’éléments baroques interprétant la vision occidentale qu’avait Mahmut I. Alors que son architecte Simeon Kalfa est peu connu,  sa construction en revanche, est documentée en détail par le maître d’oeuvre Ahmed Efendi dans un livre qui lui est dédié. Le nom de Nuruosmaniye, ou la lumière d'Osman, est sensé se rapporter à Osman III et à un vers du Sura d'Al-Nur, « Dieu est la lumière des cieux et de la terre », qui est inscrit à l'intérieur du dôme.

Mosquée de Nuruosmaniye

Mosquée de Nuruosmaniye Mosquée de Nuruosmaniye
Le complexe se compose d'une mosquée (cami), d’une école coranique (madrasa), d’une cuisine (imaret). Il comprend aussi un tombeau,  une bibliothèque et une fontaine. L’ensemble est entouré d’une enceinte irrégulière, et d’un caravansérail (han) construit à proximité. L’enceinte comprend de deux portes à l'est et à l'ouest. La porte occidentale, appelée Carsikapisi ou porte du bazar, s'ouvre dans le Grand Bazar couvert. La mosquée, orientée le long de l'axe de nord-ouest sud-est, occupe l’angle nord-ouest de l'enceinte.

La mosquée se compose d'un hall d’entée voûté précédé par une cour de forme elliptique ce qui la distingue des autres mosquées. Autre particularité, elle ne possède pas de fontaine aux ablutions.

La salle de prières est quadrangulaire avec un mihrab situé dans une abside semi-circulaire. Elle est couronnée d’un grand dôme de 25 mètres de diamètre qui repose sur quatre voûtes monumentales à 43.50 mètres du sol. L'espace intérieur comprend de larges galeries qui l'entourent sur trois côtés.

L'intérieur de la mosquée est couvert de panneaux de marbre gris  qui s’élèvent jusqu'aux galeries où se situe une corniche. Au-dessous de la galerie, les médaillons calligraphiques couronnent chaque fenêtre. L'influence baroque est manifeste avec l'utilisation étendue d’éléments sculpturaux tels que des pilastres, des corniches, mais aussi des motifs baroques, tels que des guirlandes, et des festons. Allant au delà de la seule imitation, la mosquée de Nuruosmaniye constitue l’un des exemples les plus aboutis du baroque ottoman, une synthèse unique entre le style ottoman classique et les modèles occidentaux contemporains.
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés