Baudelet.net

TURQUIE - Istanbul
Saint-Sauveur in Chora - Fresques
Kariye Müzesi

Le Parecclesion (chapelle funéraire) a été rajouté par Théodore Métochite ; il s’allonge le long du mur sud de l’église et se compose d’une longue nef divisée en deux travées, terminée par une abside soutenue par des arcades puissantes. Il mesure 29 mètres de long. La première travée du chœur est coiffée au centre par une haute coupole ornée de petites fenêtres sur le tambour. La seconde travée est couverte d’une voûte. L’abside forme un demi-cercle à l’intérieur et déborde sur l’extérieur par des murs côtelés.

Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques

En passant entre les deux colonnes, sur l’arc ouest, on voit un ange massacrant les Assyriens devant Jérusalem. Cette fresque illustre la prophétie d’Isaïe, selon laquelle le siège de Jérusalem sera levé grâce à un ange qui exterminera les soldats postés devant les murs de la ville. L’ange est représenté avec Isaïe qui tient en mains un parchemin. Entre les deux personnages, se profile la porte de la ville sur le fronton de laquelle est représentée la Vierge Marie. Sur la partie inférieure du mur, on reconnaît St Sabas et St Procope.

La coupole du parecclesion est couverte d’une fresque représentant la Vierge à l’Enfant avec douze anges. Les arcs transversaux ornés de bordures à motifs floraux sont éclairés par douze fenêtres qui donnent un bel éclairage, permettant de distinguer très nettement les visages. Chaque arc est orné d’un ange tenant une lance ; quatre d’entre eux ont en mains une sphère symbolisant le monde. La Vierge est représentée ici comme la reine du Paradis, habillée d’une robe d’or ; l’Enfant Jésus fait le signe de la bénédiction.

Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques

La voute de la seconde travée est couverte d’une fresque magistrale, composition représentant la scène du Jugement Dernier. Après celle de l’Anastasie qui se trouve sur la voute de l’abside du parecclesion, c’est la plus spectaculaire de l’iconographie byzantine. Le Christ apparaît au centre de la voute céleste, dans la partie la plus proche du bêma, assis sur le trône de la Gloire. Il tend la main droite vers le chœur des Elus, tandis que la main gauche repousse le chœur des damnés. A gauche la Vierge Marie et à droite Jean-Baptiste intercèdent auprès de lui pour la rédemption de tous les pêcheurs. Le Christ est entouré d’anges et des douze apôtres tenant en main un livre ouvert. Sur les parties nord-est et sud-ouest de la voûte, quatre nuages en forme de demi-cercle, représentent le chœur des Elus, le chœur des Hiérarques composés de vingt-quatre personnages portant des vêtements épiscopaux, le chœur des saints Moines, des martyrs, des femmes et des Apôtres.

Dans l’abside, sur le mur inférieur à droite, se trouve une représentation très originale de la Vierge dite « Eleoussa » tenant tendrement l’Enfant Jésus dans ses bras, joue contre joue. A cause des lampes à huile qui brûlaient continuellement ici, les peintures sont ternies.

Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques Saint-Sauveur In Chora - Kariye Müzesi - Fresques

Une fresque monumentale couvre toute la coupole du bêma, illustrant l’Anastasis (la résurrection), évoquant la puissance du Christ qui est capable de sauver ceux qui sont venus avant lui. Dans cette fresque magistrale, le Christ habillé d’un ample vêtement blanc immaculé, presque immatériel dans un ciel bleu étoilé, apparaît dans la mandorle. Il tire Adam et Eve de leurs tombeaux. Il est entouré des Apôtres ; à gauche Jean-Baptiste figure au milieu  d’un groupe où se trouvent plusieurs rois-prophètes identifiés à David et Salomon qui montrent le Christ de la main. A droite de la fresque, derrière la Vierge, on remarque un homme se détachant d’un groupe, habillé d’une robe verte et tenant un bâton pastoral, qui illustre sans doute le berger Abel. Sous les pieds du Christ est représenté l’Enfer dont les portes sont renversées et brisées avec Satan, les mains enchaînées.

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés