Baudelet.net

Inde du Sud : Kochi (Cochin)
Kerala
കൊച്ചി

Kochi - Cochin
Photo Satellite

Riche de son passé historique et bâtie sur un groupe d’îles et un étroit cordon littoral lagunaire, la ville de Cochin (rebaptisée aujourd’hui Kochi) reflète à la perfection l’éclectisme du Kerala. Les parties anciennes de Fort Cochin et de Mattancherry composent un décor insolite, mêlant Portugal médiéval, Hollande et compagnie anglaise, avec, en toile de fond, la côte tropicale de Malabar formant un contraste frappant avec la ville moderne d’Ernakulam.

Cochin est l’un des plus grands ports de l’Inde et une base navale très importante. Au large de Fort Cochin se profilent, noyés dans la brume, les immenses cargos qui attendent de venir s’amarrer à leur tour le long des docks de l’île de Willington, une île artificielle créée à partir des matériaux dégagés lors de l’agrandissement du port.

 

 

 

L’église Saint Francis de Fort Cochin fut édifiée, en 1503, par des moines franciscains qui accompagnaient l’expédition conduite par Pedro Alvarez Cabral.

En bois à l’origine, l’église fut reconstruite en pierre vers le milieu du XVIe siècle. En 1663, les Hollandais conquirent la ville et, en 1779, restaurèrent l’église. Mort à Cochin en 1524, Vasco de Gama fut inhumé dans l’église pendant 14 ans, avant que sa dépouille ne soit ramenée au Portugal. Son tombeau y est encore visible.

Disposés à l’extrémité de Fort Cochin, les carrelets de pêche chinois furent introduits au Kerala par des marchands de la cour de Kubilai Khan.. On peut aussi en voir le long de certains canaux. Ils sont surtout utilisés à marée haute, et requièrent au moins quatre hommes pour manœuvrer leur système de contrepoids.

 

 

 

 

Le palais de Mattancherry fut édifié par les Portugais en 1555, ce palais fut offert à Veera Kerala Varma (1537-1561), raja de Cochin, par les Portugais en signe de bienveillance (et sans aucun doute pour bénéficier de privilèges commerciaux). Le nom de « palais hollandais » lui fut donné à la suite des rénovations effectuées par les Hollandais après 1663. L’édifice quadrangulaire de deux étages est construit autour d’une cour abritant un Temple hindou. Le hall central du premier étage servait de salle de couronnement aux rajas.

La synagogue de Cochin-Mattancherry fut fondée en 1568, la synagogue de Kochi, détruite par les Portugais en 1662, fut restaurée deux ans plus tard par les Hollandais devenus maîtres de la ville. Au XVIIIe siècle, le marchand Ezekial Rahabi fit poser au sol de magnifiques carreaux de faïence bleue peints à la main à Canton, en Chine. On lui doit également l’édification du clocher qui surmonte l’édifice. Appelé Jewtown, le quartier de la synagogue est l’un des centres du commerce des épices à Cochin. Des dizaines de petites entreprises s’entassent les unes à côté des autres dans de vieux bâtiments en ruine.

 
     
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés