Baudelet.net

Jodhpur - La Ville Bleue
Rajasthan
जोधपुर

Jodhpur
Photo Satellite

En 1459, le prince du Marwar, Rao Jodha, héritier du clan des Rathore, qui, depuis le XIIIe siècle, régnait à Mandore, décida de fonder une nouvelle capitale qui porterait son nom : Jodhpur. Ses descendants régnèrent sur la ville ainsi que sur plusieurs autres états princiers rajpoutes. L'ancienne cité est ceinturée par un rempart de 10 km de long qui fut édifié un siècle après la fondation de Jodhpur. De la forteresse on distingue les limites de la vieille ville, aux ruelles sinueuses, qui communique par huit portes avec l'extérieur.

     

Toujours propriété du maharaja de Jodhpur, Meherangarh, le Majestic Fort, mérite bien son nom. Perchée sur une colline à 125 m d'altitude, c'est la citadelle la plus impressionnante du Rajasthan. A l'intérieur du fort on découvre une succession de cours et de palais. Les appartements des palais portent des noms évocateurs tels que Sukh Mahal, ou palais des plaisirs, Phool Mahal, ou palais des fleurs. Ils abritent une merveilleuse collection de pièces royales, dont plusieurs howdah (nacelles installées sur le dos des éléphants où les maharajas prenaient place lors des processions), des miniatures de plusieurs écoles ainsi que des salles d'armes, des palanquins, des meubles et des costumes. De la terrasse aux canons, on découvre une grande partie de la ville avec de nombreuses maisons badigeonnées de bleu.

     
     

 

   

Le palais Umaid Bhavan, également connu sous le nom de Chhitar Palace, fut érigé de 1929 à 1944 sur les plans de H V Lanchester, par le dernier maharaja ayant régné sur Jodhpur, Umaid Singh. Dernier palais construit en Inde par un maharaja, il justifie en tout cas la réputation de magnificence de ces souverains. Une partie a été transformée en hôtel, une autre est toujours réservée à l'actuel maharaja.

     

Vitrail du Phul Mahl

   
     
     

Mandore fut la capitale du Marwar du VIe au XIIe siècle, jusqu'à la fondation de Jodhpur. Elle conserve de ce passé la nécropole des maharajas, dans un merveilleux jardin. Des chhatri élevés sur l'emplacement des bûchers voisinent avec des monuments plus imposants, en forme de Temple hindou. Près du palais d'Abhai Singh (XVIIIe siècle) se situe la galerie des héros : seize grandes effigies ont été taillées dans un seul bloc de rocher au XVIIIe siècle.

 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés