Baudelet.net

Deshnok : Temple de Karni Mata
Rajasthan

 

Le Temple de Karni Mata, une mystique qui passe pour être une réincarnation de Dura, est peuplé de rats sacrés qui errent en liberté jusque dans le saint des saints. Il présente une façade de marbre blanc sculptée, élevée sous le règne de Ganga Singh, auquel on doit également les portes en argent massif enrichies de reliefs. Les bâtiments datent du XVIIe siècle. Devant la statue de Karni Mata se trouve un grand plat métallique, le plus souvent rempli de grain, qui attire de nombreux rongeurs. Les rats de Deshnok se désintéressent parfois de leur mangeoire pour se faufiler entre les jambes des visiteurs et des dévots, mais ils sont parfaitement inoffensifs.

     
     

Les rats de Deshnok seraient la réincarnation des membres de la caste des Charan, à laquelle appartenait Karni Mata. Cette sainte femme, qui vécu au XVe siècle,  elle serait morte à l’âge de 151 ans, se rendit un jour au royaume de Yama, le premier homme, et par conséquent, le premier mort, pour y ressusciter un enfant. Arrivée trop tard, car il était déjà réincarné en un gros rat blanc, elle en conçu un vif ressentiment contre le dieu de la mort. Elle décréta que les membres de sa caste négligeraient dorénavant de transiter par le royaume de Yama pour y être jugés avant de commencer une nouvelle naissance : ils se réincarneraient directement dans le corps d’un rat. C’est pourquoi les rats de Deshnok sont entourés de tant de sollicitude.

     
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés