Baudelet.net

Honduras : Ruines de Copán


Drapeau du Honduras
3 bandes horizontales bleue, blanche et bleue (couleurs d'Amérique Centrale), avec 5 étoiles bleues (provinces unies) au centre (1966).
Copan
Photo Satellite
Honduras
Copán au lever du soleil
La République du Honduras se situe en Amérique dans l'hémisphère nord.
Sa superficie est de 112 492 km² et sa population de 7 000 000 habitants.
La langue officielle est l'Espagnol et Tegucigalpa en est la capitale.
La monnaie nationale est le Lempira.

 Monnaie du Honduras
Lempira  Lempira
Découvrez les Mayas
Les Mayas Les Mayas

Le site de Copán fut découvert en 1570 par Diego García de Palacio, mais des fouilles n'y ont été entreprises qu'à partir du XIXe siècle. C'est l'un des sites majeurs de la civilisation maya. Les ruines de son acropole et de ses places monumentales témoignent des trois grandes étapes de son développement, avant son abandon au début du Xe siècle.

La vallée de Copán est peuplée depuis au moins 1400 avant J.-C., comme le prouvent des céramiques trouvées sur place. Dès les premiers temps, Copán dut connaître une activité commerciale importante. Des pierres tombales, datant de 900 à 600 av J.-C., témoignent d’une influence olmèque.

Au Vè siècle, Copán fut gouvernée par une famille royale, dominée par un mystérieux souverain : Grand Seigneur Soleil-Ara-Quetzal qui régna de 426 à 435. Les rois qui suivirent le révérèrent au titre de semi-divinité, fondatrice de la ville. Cette dynastie dirigea Copán durant toute la période classique qui marque son apogée (de 250 à 900).

On sait peu de choses sur les monarques qui se succédèrent de 436 à 628. Seuls quelques noms ont pu être déchiffrés. Parmi les plus importants rois de Copán figure Jaguar Fumée, le 12è roi, qui régna de 628 à 695. Il fit de la ville une grande puissance militaire et commerciale. Sans doute même conquit-il Quiriguá, la principauté voisine, où l’une des fameuses stèles porte son nom et son image.

18 Lapins (695-738) son successeur, poursuivit la conquête militaire. Lors d’une bataille contre son voisin, le roi Cauac Ciel de Quiriguá, 18 Lapins fut capturé et décapité. Le 14è roi, Singe Fumée (738-749) connut un règne court et sans impact sur Copán. Son fils, Coquillage Fumée (749-763), fut l’un des grands bâtisseurs de Copán. Il commandita la construction de l’escalier des hiéroglyphes (755). C’est la plus longue inscription de ce type jamais découverte en territoire maya.

Click on the photo of your choice to discover the Ruins of Copán
Copan - Stèles du Groupe Principal
Stèles du Groupe Principal  Copan
Carte du Honduras Copan - Escalier hiéroglyphique et Stèle N
Escalier hiéroglyphique et Stèle N  Copan
Copan - Jeu de Pelote
Le Jeu de Pelote  Copan
Copan - Le Temple 11 et ses alentours
Temple 11 et Autel Q  Copan
Copan - Structure et Temple 22
Structure et Temple 22  Copan
Copan - Têtes et Ornements Architecturaux
Têtes et Ornements Architecturaux  Copan
Copan - Escalier du Jaguar et Tunnels
Escalier du Jaguar et Tunnels  Copan
Cliquez sur la photo de votre choix afin de découvrir les Ruines de Copán
Le temps de chargement de certaines pages peut être long, suivant la vitesse de votre connexion

Yax Pac (763-820), 16ème roi poursuivit l’embellissement de Copán. Le dernier occupant du trône, U Cit Tok, commença à régner en 822, mais on ignore la date de sa mort.

Jusqu’à une date récente, l’effondrement de la civilisation de Copán demeurait un mystère complet. Actuellement les archéologues commencent à découvrir que, vers la fin de l’âge d’or, la population de Copán s’était tellement accrue que les ressources naturelles s’étaient épuisées. De vastes superficies furent déboisées, entrainant une érosion massive qui affecta la production agricole et provoqua des inondations à la saison des pluies. Des ossements datant des dernières années de Copán présentent des signes évidents de malnutrition et de maladies infectieuses. La vallée de Copán ne fut pas abandonnée du jour au lendemain. Des paysans continuèrent sans doute à vivre dans la vallée pendant un siècle ou deux. Cependant, vers 1200, la région étant inoccupée, la jungle reprit possession de la cité royale.

Les vestiges de 3450 édifices ont été mis au jour dans un rayon de 24 km autour du Groupe Principal, la plupart à moins de 500 mètres de ce dernier. Dans une zone plus large, 4509 constructions ont été détectées dans 1420 sites, sur un rayon de 135 km. Les archéologues en ont déduit qu’à l’apogée de sa civilisation, vers la fin du VIIIè siècle, la vallée de Copán comptait plus de 27 000 habitants.

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés