Baudelet.net

Temple d'Hatshepsout à Deir El-Bahari
Hatshepsut

Temple d'Hatshepsout
Photo Satellite
Deir El-Bahari, « le couvent du nord », doit son nom à un monastère chrétien, aujourd'hui détruit, installé dans le Temple d'Hatshepsout. Cette vallée, appelée par les anciens Egyptiens, djeseret, « sublime », est consacrée à Hathor, déesse de l'amour et de la musique.

Trois pharaons firent construire un Temple funéraire sur ce site : Montouhotep (XIè dynastie), Hatshepsout (XVIIIè dynastie) et Thoutmosis III (XVIIIè dynastie). Mais c'est surtout les architectes d'Hatshepsout, Senmout et Dedia, qui eurent le génie de construire en plus d'un Temple partiellement creusé dans le roc, un Temple à terrasses. Ils érigèrent pour la reine cet édifice unique dans l'architecture égyptienne, situé à côté du Temple de Montouhotep, dans un hémicycle de rochers dominant à la vertical le monument d'une hauteur de 300 mètres au fond d'une vallée encaissée.
Temple d'Hatchepsout Temple d'Hatchepsout Hatchepsout
Hatshepsout (1478-1458 av. J.-C.), fille de Thoutmosis Ier épousa son demi-frère Thoutmosis II qui ne régna que peu de temps. A sa mort, écartant son neveu et beau-fils Thoutmosis III, elle s'empara du pouvoir et devint reine. Thoutmosis III lui succéda et chercha à effacer sa mémoire. Le Temple funéraire d'Hatshepsout fut consacré au dieu Amon avec des chapelles dédiées à Hathor et Anubis.

De la terrasse inférieure, une rampe monte vers la terrasse intermédiaire : de chaque côté de la rampe un bassin en forme de T servait à la navigation rituelle. Le bas des parapets était orné de lions assis. La rampe partage la terrasse inférieure en un double portique à deux rangées de piliers et de colonnes.  Le portique sud est décoré de reliefs représentant le transport de deux obélisques vers le Temple d'Amon à Karnak ; le portique nord présente des scènes de chasse et de pêche.
Temple d'Hatchepsout Temple d'Hatchepsout Temple d'Hatchepsout
Une rampe sépare la terrasse intermédiaire en deux parties : au fond à gauche, la salle de Pount, à droite la salle de la naissance divine d'Hatshepsout conçue par le dieu Amon sous les traits de Thoutmosis Ier.  A l'extrémité sud, se trouve la chapelle d'Hathor, déesse protectrice de la nécropole. Le bâtiment se compose d'un vestibule à colonnes et piliers hathoriques, puis d'une salle hypostyle à colonnes cannelées surmontées de chapiteaux ornés d'un masque représentant Hathor aux oreilles de vache. Les murs sont décorés de scènes de fêtes en l'honneur de la déesse.  Au nord de la salle de la naissance divine, se situe la chapelle d'Anubis. Elle se compose d'une petite salle hypostyle avec des représentations d'Hatshepsout devant différentes divinités.

Une deuxième rampe conduit à la terrasse supérieure décorée de piliers osiriaques. A l'arrière le sanctuaire se compose d'une enfilade de trois pièces et de différentes salles annexes creusées dans la roche. La première salle servait de sanctuaire de la barque. De part et d'autre de l'ancienne salle hypostyle centrale, sont disposés deux groupes de salles symétriques. A gauche, l'ensemble funéraire dédié à Thoutmosis Ier et Hatshepsout avec une salle d'offrandes. De l'autre côté, un Temple solaire dédié à Rê-Horakhty avec un autel solaire à ciel ouvert.
 
 

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés