Baudelet.net

Ta Prohm

Ta Prohm
Photo Satellite  Ta Prohm
Histoire des Rois Khmers
 Histoire des rois Khmers Histoire des Rois Khmers
Ta Prohm

Le Ta Prohm était un vaste monastère bouddhique qui couvrait 60 h. Il se composait de deux parties :
La première, la plus importante avec une surface de 55 h, permettait, si l'on en croit l'inscription trouvée dans le monument, de loger 12 640 servants.
L'autre partie, avec moins de 5 h, était réservée au Temple proprement dit.

Une fois passée la porte du gopura de la 5e enceinte, surmonté d'une tour à quatre visages, une longue allée de 350 m tracée dans la forêt conduit à une terrasse cruciforme, longue de 30 m franchissant les douves. Cette terrasse, chaotique, est envahie par de grands arbres au tronc blanc argenté, appelés fromagers, dont les longues racines ondoyantes courent sur le dallage de grès.

Passé la porte de la 4e enceinte, on débouche sur une cour de 40 m de large sur 55 m de long, bordée de murs de latérite sur les côtés nord et sud, se retournant à angle droit, pour continuer autour de la 3e enceinte.

On atteint cette nouvelle enceinte par une longue allée dallée de grès conduisant au gopura d'où part un préau périphérique, limité sur l'extérieur par une double rangée de piliers.

 

Ta Prohm

Ta Prohm Ta Prohm
 

Traversant le gopura ouest de cette 3e enceinte, on se trouve dans une deuxième cour qui n'est pas très encombrée par la végétation, mais où d'immenses arbres s'agrippent par leurs racines à des tours isolées et se posent sur les murs de grès ou de latérite, dont certains ont cédé sous le poids.

Dans cette cour, en partant sur la gauche et en longeant l'angle nord-ouest de la 2e enceinte en latérite, on pénètre dans le petit cloître nord par son entrée ouest, cloître également surmonté d'immenses arbres. On peut y voir des frontons intéressants, notamment sur le côté ouest du sanctuaire cruciforme central, couronné d'arbres gigantesques.

On se glisse ensuite entre deux petits bâtiments, en évitant les blocs un peu branlants, pour pénétrer et traverser la 3e enceinte-préau, toujours en direction de l'est. On se trouve alors en présence d'un grand bâtiment rectangulaire, construit en grès, sans toiture. Ses murs hauts de 5 m délimitent une grande salle de 23 m de large sur 30 m de long. Seules deux petites portes à l'est et à l'ouest permettent l'accès à cette salle. De nombreux éboulis, formés principalement par les blocs de la toiture écroulée, obstruent en grande partie l'édifice. Il est préférable de ne pas s'y aventurer, ce qui est dommage, car plusieurs linteaux de portes encore en place montrent de beaux reliefs d'Apsara-ballerines laissant supposer que, comme au Preah Khan, on se trouve en présence d'une salle des danseuses.

 
Ta Prohm

Ta Prohm

Ta Prohm

 

Vers l'est, une grande terrasse en grès, surélevée, de 35 m de long sur 25 m de large, prolonge le gopura que l'on vient de traverser.

Le sanctuaire central, très dépouillé, occupe le milieu de la cour. On le traverse et on arrive dans la courette sud.

Aussitôt passé le gopura ouest de la 1re enceinte, on voit sur la gauche un énorme fromager, tel une pieuvre, juché sur le toit de la galerie, écrasant cette dernière de son poids colossal. Mais les énormes racines de l'arbre en forme de mains serpentines, plongeant verticalement vers le sol et se répandant ensuite aux alentours, semblent vouloir servir de supports, pour soulager la toiture oppressée.

 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés