Historique du Parc et du Potager Caillebotte

 
Potager Caillebotte Association du Potager Caillebotte Historique du Potager et du Parc Caillebotte Conseils de Jardinage en Vidéo Gustave Caillebotte : Biographie et Peintures Potager Caillebotte

Historique du Parc Caillebotte

 
Parc Caillebotte 
 
C'est en l'an 1600 que Nicolas Budé, dernier représentant des seigneurs de Budé, reçoit en héritage le fief de Narelles, vaste domaine agricole situé entre les rives de l'Yerres et le chemin de la Grande Prairie.

Jusqu'au début du XIXème siècle, il passa entre les mains de plusieurs propriétaires, grands commis du royaume ou membres de la famille royale.

De 1806 à 1824, le Marquis de Mandat procéda à divers aménagements mais c'est à Pierre Frédéric Borel, propriétaire du fameux restaurant parisien "Au rocher de Cancale" que l'on doit les aménagements du parc paysager.
Rompant avec le classicisme et la symétrie du jardin à la Française qui domptait la nature, il opte pour un parc à l'Anglaise, dans lequel la nature reprend ses droits.

Parsemée de "fabriques", petits édifices ornementaux, la propriété se conçoit comme une combinaison subtile d'éléments végétaux et architecturaux, véritable invitation au voyage dans l'espace et dans le temps : l'Italie et le Casin, la Suisse et son chalet, le kiosque et l'Orient, l'exèdre et l'antiquité. En 1843, après une vente par adjudication de ses biens, Pierre-Frédéric Borel quitte la propriété qui revient à la veuve de Martin Guillaume Biennais, orfèvre et tabletier de Napoléon 1er.

En 1860, à la mort de Madame Biennais, la propriété est vendue à Martial Caillebotte. L'ambiance étouffante de Paris en pleine transformation, la vie sociale intense conduiront Martial Caillebotte et sa famille à rechercher le calme de la villégiature yerroise.
Chef d'entreprise aux affaires florissantes - il fournit de la toile de draps aux armées -, ce dernier embellit la propriété et le parc.

Les années 1860-1879, date à laquelle la propriété sera vendue aux époux Dubois qui la garderont jusqu'en 1963, représentent l'apogée du parc dont Gustave dans ses œuvres, sera le plus fidèle témoin. Parce que son tracé obéit aux mêmes règles qui président à la composition d'un tableau, la comparaison prend tout son sens : définition des masses et des volumes, choix des couleurs, agencement des formes.

Propriété communale depuis 1973, ce site est inscrit à l'inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

En 1996, la municipalité a engagé un programme de rénovation étalé sur dix ans, aidé par l'Etat, la Région et le Département. Après la restauration des bâtiments (Orangerie et Casin de 1999 à 2002), puis celle du Kiosque et de la Glacière (2003), la commune entreprend la réhabilitation de la Ferme Ornée (2007 - 2008) pour y accueillir un espace muséal et un restaurant ainsi que la réfection de l'intérieur du Casin pour y restituer l'ambiance du temps du peintre.

Quant au parc, le programme pluriannuel se poursuit. A la plantation de sept cent arbres pour pallier les effets de la tempête de 1999, succède aujourd'hui la création du bassin, la réinstallation du pont japonais, l'extension du potager (2010) et la création des bosquets. Ainsi la propriété Caillebotte pourra retrouver son lustre d'antan pour le plus grand bonheur des amoureux de la peinture.
 
 

Historique de l'Association du Potager Caillebotte

 
Potager Caillebotte
 
La municipalité contacte la déléguée des Jardiniers de France à Yerres pour lui proposer de créer un Potager à vocation culturelle sur le site de la Propriété Caillebotte.

1999 Perfectionnement du projet avec le Service Culturel et les Services Techniques. Elaboration des statuts de l'Association et d'une Convention avec la commune.

2000 Rédaction définitive du contrat. Signature de la convention le 12 mai 2000 avec la municipalité. Prise en charge du terrain. Défrichage. Traçage des parcelles. Plantations. Inauguration pendant les journées du Patrimoine le 15 Septembre 2000. Présidente : Elyane Privat

2003 Président : Jean-Paul Munier

2004 Réalisation par la ville de Yerres d'une signalisation du Jardin Potager dans le cadre de la propriété Caillebotte. Décision d’ouvrir un week-end par mois au public. Création de l’activité scolaire en mars.

2006 Mise à disposition par la ville d’un préau et d’une cabane pour l’accueil des enfants.

2007 Etiquetage systématique de toutes les plantes dont certaines en Braille. Création de la chaîne des jardins fruitiers et potagers historiques.
Président : Claude Bureau

2009 Hommage à Gustave Caillebotte. Retour des cloches du célèbre tableau de l’artiste : 33 cloches en verre sont alignées pour le plaisir des yeux et le confort des salades.
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés