Gustave Caillebotte
Portrait d'Henri Cordier (1883)
Musée d'Orsay, Paris


 
 
 
Peintures de Gustave Caillebotte Peintures de Gustave Caillebotte Portraits de Gustave Caillebotte Peintures Yerroises de Gustave Caillebotte Livres sur Gustave Caillebotte
 
Orientaliste français et grand voyageur, Henri Cordier est comme l'artiste, un "enfant du second Empire" puisqu'il naît en 1849, à la Nouvelle-Orléans. Après une vie bien remplie, il meurt à Paris à l'âge de soixante-seize ans.

Dans les années soixante-dix, il passe huit ans en Orient avant de revenir en France, en tant que membre d'une commission envoyée par le gouvernement chinois. Sur le chemin du retour, ce fervent bibliophile perd dans un naufrage son impressionnante bibliothèque.

Grand érudit, membre de l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, professeur à l'Ecole des Langues Orientales, il publie de nombreux ouvrages sur l'Empire du Milieu, notamment une Histoire Générale de la Chine et La Bibliotheca Sinica qui lui vaut le prix Stanislas Julien.

Caillebotte, en témoignage d'amitié, le représente en plein travail, dans l'intimité de son bureau de la rue de Rivoli. Les liens qui unissent les deux hommes confirment que le niveau intellectuel du peintre était remarquable.
 
Gustave Caillebotte - Portrait d'Henri Cordier
 
[N° 251] Portrait d'Henri Cordier (1883)
Huile sur Toile (H. 0,65; L. 0,82)
 
Dans cet univers d'érudition, évocateur d'une activité d'homme de lettres, le personnage reste étranger à tout ce qui peut être extérieur à son travail. Sa concentration est soulignée par sa position inconfortable; sans doute assis sur un tabouret, l'écrivain apparaît très éloigné de son bureau.

Ce tableau raconte la naissance d'un livre : à gauche, le passé et les plumes usagées; au centre, le présent et l'écriture; à droite, le futur, le manuscrit transformé en livre prend place dans une bibliothèque.

Cette toile très proche du Portrait d'homme écrivant dans son bureau, rappelle parmi les nombreux portraits des célébrités du XIXème siècle, celui que Degas a fait en 1879, d'Edmond Duranty.
 
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés