Gustave Caillebotte
Nu au divan (1881-1882)
Minneapolis Institute of Art


 
 
 
Peintures de Gustave Caillebotte Peintures de Gustave Caillebotte Portraits de Gustave Caillebotte Peintures Yerroises de Gustave Caillebotte Livres sur Gustave Caillebotte
 
Dans l'œuvre de Caillebotte, on trouve peu de nus. L'homme au bain, Femme nue étendue sur un divan semblent être avec ce Nu au divan, les seules toiles de ce thème, si fréquent dans la peinture française du XIXème siècle. Le divan en question, est celui de l'appartement du boulevard Haussmann.

Ce tableau est d'une veine très réaliste; Caillebotte a parfaitement étudié son nu, dans la bonne tradition de l'école des Beaux-Arts.
Cependant, contrairement aux idées reçues; tout artiste digne de ce nom se doit de rechercher la beauté et de la transmettre, quitte à déformer la réalité; le peintre, ce disciple de Degas, est sans complaisance pour cette femme qui n'est pas représentée pour la beauté de son corps, mais pour son histoire. La pose que lui donne l'artiste la fait apparaître sans les rondeurs classiques de la féminité. Mis en valeur par la perspective oblique et coupée du canapé, le coude anguleux guide le regard vers le genou replié, la hanche et le pied. La couleur de la peau et la sanguinité du visage et des mains, sont sans grâce.
 
Gustave Caillebotte - Femme Nue Etendue Sur Un Divan
 
[N° 201] Nu au divan (1881-1882)
Huile sur Toile (H. 1,31; L. 1,96)
 
Cette vision abrupte, contraste avec les coussins rebondis et le confortable sofa, dont les galons descendent en courbe jusqu'au sol, où une paire de bottines renforce le réalisme de la scène. Evocation d'une femme cambrée, le mouvement harmonieux et gracieux des vêtements, où se love le visage du modèle, souligne cette opposition.

La main sur la pointe du sein et le chignon encore en postiche, révèlent que le personnage ne s'abandonne pas totalement au repos.

Le spectateur est tenté de se demander ce que cette jeune femme mystérieuse, dont la face reste dans l'ombre, fait là, en plein jour. Est-ce un simple modèle qui pose après quelque course ou flânerie en ville, ou s'agit-il d'une courtisane alanguie aux cheveux teints ?
 
 
Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés