Baudelet.net

Raz-de-marée en Asie du Sud-Est

L'Antre du Web s'associe au Temple Sri Manicka (Temple Hindou de Ganesha) situé au 72, rue Philippe de Girard - 75018 Paris, pour venir en aide aux sinistrés du raz-de-marée qui a sévit en Asie du Sud-Est, le 26 décembre 2004.

Tsunami
Cliquez sur la carte des zones affectées pour l'agrandir

Effets du tremblement de terre en Asie sur la Terre

A partir des données disponibles du tremblement de terre indonésien, deux scientifiques de la NASA ont étudié les conséquences physiques et directes du tremblement sur la planète Terre. Conséquences sans aucune gravité pour notre globe.

Ils ont calculé que la rotation de la Terre a été affectée et que les mouvements de terrain ont contribué à diminuer la durée de la journée du 26 décembre 2004 de 2,68 microsecondes. Ils ont également remarqué que la Terre avait légèrement changé de forme un instant. Il faut savoir que la Terre n'est pas complètement ronde. Aux pôles elle semble légèrement aplatie alors qu'au niveau de l'équateur elle apparaît enflée. Le tremblement de terre a diminué cet effet de 1 par 10 milliards.

Enfin, le pôle nord a été décalé de quelque 2,5 centimètres.

Ces évènements n'ont rien de surprenant, ils se produisent à chaque tremblement de terre et sont en général pratiquement imperceptibles. Cependant, de par sa puissance, 9 sur l'échelle ouverte de Richter, le tremblement de terre du 26 décembre 2004 a accru de façon substantielle ces effets de sorte qu'ils ont été facilement discernés par les instruments de mesure.

Le Tremblement de terre du 26 décembre 2004
Le tremblement de terre a été initialement évalué à une magnitude de 6,8 puis révisé à 8,5 et enfin 8,9 pour finir à 9,0 sur l'échelle de Richter par l'institut géologique américain. L'épicentre fut localisé à 3,298° N, 95,779° E, soit à 160 kilomètres à l'ouest de Sumatra, une profondeur de 30 kilomètres sous l'eau.

L'origine du séisme est liée à la rupture d'une zone de friction entre deux plaques (les plaques indienne et birmane), sur une longueur d'environ 100 kilomètres. Cette rupture s'est sans doute produite entre l'Australie et l'Antarctique, près de l'Ile de Tasmanie, le 23 décembre 2004.

L'un des séismes les plus violents
Ce tremblement de terre est l'un des plus violents jamais enregistrés dans le monde. Seuls quatre séismes connus et mesurés ont eu une intensité égale ou plus violente :

9,5 au Chili, en 1960 ;
9,2 en Alaska à Prince William Sound, en 1964 ;
9,1 en Alaska dans les îles Andreanof, en 1957 ;
9,0 au Kamtchatka, en 1952


Cliquez sur le logo pour consulter l'encyclopédie libre Wikipédia à propos des Tsunamis

Contact
Aucune partie de ce site ne peut être utilisée ou reproduite sans autorisation. Les liens simples vers toute page du site baudelet.net sont autorisés.
© Antre du Web 2016 - Tous droits réservés